Caroline Cieslik



Actualités
Démarche Paysages Parcours Publications
@

 

 

xxxx

SALTUS

 

Le mot saltus est issu de la trilogie ager, saltus, silva, qui qualifie les trois espaces de l’agrosystème antique ager étant les cultures, silva la forêt et saltus un espace intermédiaire, ponctuellement prélevé par l’homme notamment à des fins pastorales, un espace de parcours (du latin « saut »). Le terme pourrait donc paraître archaïque, s’il n’était aujourd’hui réactualisé par des agronomes et écologues en tant que possible conjugaison entre agriculture et biodiversité. Le contexte de surproduction agricole, de réflexion sur l'environnement et sur la place du rural dans notre société est désormais propice à sa redéfinition et sa représentation en tant que paysage, afin de donner une dimension sensible et culturelle aux enjeux agronomiques, sociaux, et environnementaux déjà présents dans ce concept. En effet, le saltus échappe à la séparation classique nature/culture : beaucoup des sites perçus comme naturels en Europe sont liés au prélèvement millénaire de l'homme par l'agriculture, cette relation au milieu n'étant pas toujours destructrice mais aussi créatrice d’écosystèmes riches, ce qui implique de reconsidérer la notion de production dans notre réflexion sur le paysage. Il remet aussi en cause le traditionnel clivage urbain/rural, le saltus apparaissant aujourd'hui dans certaines friches industrielles, périphéries et délaissés urbains pâturés par des animaux.

 

 


La ferme du bonheur, Nanterre, janvier 2013.

 

 


 









OPP : PRAIRIES SAINT-MARTIN


`

 

 

 

 

 

 

PAYSAGES DE SALTUS

 

 

 

 

 

 

 

 

 


CHRONORAMA

 

 

 

 

 

MONOCULTURE

 

 

 

 

 

 

PAYSAGES : FLUX

 


 



 

 

 

 


PROMENADE AU PARC

 



 



HABITER LES PAYSAGES

 

 

LEXIQUE